Bilan 2022 (mi-mandat) Foyer du Sud

Le Foyer du Sud est issu de la fusion du Foyer St Gillois et du Foyer Forestois, fusion qui a eu lieu en 2016.

Présidente du Foyer Saint Gillois depuis 3 législatures, je suis heureuse d’avoir pu participer à la construction d’une nouvelle société de logement social.  La fusion avec le Foyer forestois était plus qu’une aubaine pour nous puisque la fusion nous faisait enfin entrevoir la construction de nouveaux logements. Vous savez qu’à saint Gilles, avec des réserves foncières inexistantes, il ne nous était pas possible de construire des logements sociaux dans notre commune, déficitaire en la matière.  J’ajouterais quand même que si notre offre de logement social était saturée à St Gilles par le manque de terrain disponible, nous avons pu compter sur la 2e plus grande régie communale de la Région pour offrir des logements publics sur la Commune, pour les ménages à revenu moyen et faible.

Le Foyer du Sud compte aujourd’hui   2.108 logements.

Nous avons près de 100 travailleurs et travailleuses déployés au service social, service location, comptabilité, technique, agent de prévention et de sécurité (les agents de convivialité), lavoir social de Saint Gilles, et 2 directeurs. Tout le personnel fonctionne sur le régime des 35h sans aucune perte de salaire et bénéficie d’un 13e mois.

18 postes supplémentaires ont été créé depuis la fusion puisque notre patrimoine s’est considérablement élargi et que le service aux locataires est notre priorité. 

Depuis la fusion des sociétés[1], les instances de gestion (CA et AG) sont présidées collégialement par le PS de Saint Gilles  et Ecolo Forest qui se partagent la présidence et la vice-présidence à tour de rôle tous les 3 ans.

Vous le savez, lorsque nous avons pris les commandes du nouveau Foyer du Sud, nous avons dû reprendre en charge le lourd dossier de la rénovation des blocs jaunes de Forest. Cette rénovation nous obligeait à reloger 150 ménages forestois vivant sur le site.  Cela a complètement stoppé toute nouvelle attribution de logement puisqu’il a fallu reloger 150 familles dans nos logements qui se libéraient à St Gilles et à Forest. Cela veut dire que nous n’avons pas pu attribuer de logement et accueillir de nouveaux locataires pendant 2 ans et demi. La liste d’attente est restée gelée durant cette période difficile. Les mutations pour logements inadaptés n’ont pas été possible non plus.

Nous n’avons pas chômé durant cette période de vide locatif important : mise en conformité de tous nos ascenseurs, rénovation des chaufferies, mise en conformité des installations électriques, rénovation des façades arrière, et j’en passe…

Performance énergétique

Nous avons considérablement investi dans la performance énergétique des logements sociaux afin de réduire les factures énergétiques de nos locataires.  Concrètement, les locataires, (grâce aux mesures réalisées par nos équipes techniques sur les sites) ont fait des économies de 20 % sur leurs factures.  Nous avons placé 100 panneaux solaires à St Gilles (au 22 Vlogaert) ou les locataires deviennent acteurs de leur consommation d’énergie.  

Ce n’est un secret pour personne, le réchauffement climatique s’accélère. Nous avons voulu participer à l’effort collectif aussi nous avons souhaité développer la mobilité douce au sein de notre société. Au delà du remboursement intégral des frais de déplacement pour les usagers des transports publics, au-delà du télétravail institué depuis 2019, nous avons acheté 36 vélos électriques favorisant les déplacements professionnels des équipes du Foyer du Sud, pour diminuer considérablement le recours à la voiture pour les déplacements

professionnels mais aussi privés. Nous avons souhaité faire des efforts en matière de développement durable par la diminution de la consommation énergétique. Depuis 2012, nous avons considérablement investi dans la performance énergétique des logements sociaux afin de réduire les factures énergétiques de nos locataires. Nous avons recruté un ingénieur, financé sous fonds propres et dont la mission essentielle est de réaliser des économies en matière énergétique au profit des locataires du Foyer du Sud.

Concrètement c’est la rénovation des enveloppes des bâtiments les plus anciens : remplacement de châssis, isolation des toitures et des façades quand cela est possible ; c’est encore La rénovation des chaudières communes vieillissantes qui consommaient beaucoup trop ainsi que le remplacement des chaudières individuelles en fin de vie par des chaudières à haut rendement qui consomment beaucoup moins. Les locataires ont vu leur consommation énergétique réduite de 30% depuis. Nous sommes encore à l’origine du lancement d’un projet pilote Sunsud qui a permis l’installation de panneaux solaires en collaboration avec Energie Commune et CityMined. L’idée est bien sûr de pouvoir rentabiliser l’Energie verte sur notre site mais aussi agir sur l’éducation populaire en sensibilisant nos locataires à être acteurs et actrices de la production d’Energie. Le projet Sunsud a été porté par les habitantes et habitants du Vlogaert qui deviennent ainsi des ambassadeurs et ambassadrices d’Energie alternative. Je voudrais ici remercier les travailleuses et travailleurs sociaux du Foyer ainsi que le CAFA (PCS Franck) qui ont servi de relais entre les locataires et City Mined, promoteur du projet motivant les locataires à participer à ce projet communautaire innovant.

Une attention particulière pour les familles nombreuses

Pour ce qui est des rénovations, nous avons eu la volonté de construire des logements familles nombreuses,  sur les sites :

Huilerie, Phase 1 des blocs jaunes, Crickx (Saint-Gilles), Diamant Boart, Keersbeek, Bervoets et Albert  Soit 51 grands logements (de 4 ch. : 27-5 ch. : 17-6 ch. : 7).   Les appartements familles nombreuses n’existaient ni à Forest et encore moins à St Gilles.  Nous avons rétabli le curseur depuis.

Pour le reste, nous avons mis en chantier la création de 605 logements sociaux soit 351 nouveaux logements  sur Forest et 254 sur Saint Gilles

Nous venons d’inaugurer 4 logements familles nombreuses Rue Cricks acquis en 1999 et mis en location en 2020 (dossier de rénovation bloqué par la SLRB durant 20 ans).

Nous allons acquérir sur 5 ans 250 logements à la Régie Communale et transformer des lors 250 logements moyen en logement social.  En échange de quoi, la Régie Communale peut acheter de nouveaux logements et étendre son parc de logement moyen. Les acquisitions ont démarré par l’achat de près de 80 logements sur ces 2 années.

Pour Forest, 351 nouveaux logements acquis  se ventilent de la façon suivante :

2020/2021 :

  • 35 aux huileries, prêts pour fevrier2020- pour16M
  • 53 à la rue du Dries (clé sur porte) – pour 14M
  • 12 log pour 1.9M place Albert (Plan logement )

2022

  • 38 logements Bervoets (Clé sur porte-10.2M )

2022-23

  • 6 logements Van Volxem -1.1M

Fin 2024

  • 70 logements Diamond Board (futurs locaux du Foyer du Sud ). On est au demande de permis d’urbanisme-  10.5M

2025

  • 137 logements sur les anciennes usines Van Roy- 38.9M

Le logement social, acteur social et solidaire :

Nous avons acheté en 2019 les anciennes Usines Van Roy, Dit « les Verreries ». très rapidement, l’ancien bureau du directeur a été squatté par un collectif de citoyens qui souhaitait héberger des migrants.  Nous avons discuté avec les citoyens qui logeaient sans titre ni droit dans l’appartement.  Nous avons tout de suite accepté politiquement l’idée de les soutenir dans leur projet d’hébergement des migrants. Nous avons donc passé une convention régularisant l’hébergement, ce que l’on appelle convention d’occupation précaire (accord à la SLRB) avec un partenariat avec la Fébul et Zonneklopper, les porteurs du projet  squat.

 Aussi, nous avons procédé à la sécurisation du bâtiment en limitant la circulation du bâtiment à l’appartement de l’ancien directeur.  Nous avons fourni les extincteurs et nous avons financé la mise en conformité des installations électriques leur permettant de chauffer l’appartement. Nous avons remis en état l’accès à l’eau. 

Toutes les nuits 15 hommes  s’y reposent. Avec la crise sanitaire, une collaboration avec médecin du monde permet un soutien sanitaire et les associations bénévoles se relaient pour offrir vêtement et nourriture aux hébergés d’une nuit.

Nous sommes en voie d’introduire une extension de la convention avec un aspect culturel permettant, comme à Diamand Board, le soutien aux projets socio-culturels communautaires. Nous avons en effet abriter durant 2 ans le projet « Accroche » à Diamand Board (en attente du chantier de rénovation qui vient de démarrer en janvier 2022). Ce projet socio-culturel réalise des activités communautaires tournées vers le quartier.

En résumé pour ne pas vous assommer avec trop de chiffres :

Nous avons rénové 261 logements sur Forest : Blocs jaunes + 11 log.Keersbeek (2022) 

Et nous avons acquis 605 nouveaux logements (351 sur Forest et 254 sur St Gilles)

Ça veut dire une augmentation de notre parc locatif de 30 % pour les 6 à 8 ans à venir.

Perspectives

  1. Nous avons l’intention d’ouvrir un lavoir social( à l’instar de ce qui existe depuis 20 ans à St Gilles).  Nous allons introduire une demande d’ACS à Actiris, comparable au modèle St Gillois qui fonctionne depuis 2001 avec 6 ACS et la formation d’article 60.
  • Nous aimerions développer un service APS, agent de prévention et de sécurité (agent de convivialité) dont la mission est de tricoter du lien social avec les locataires mais aussi les secourir si besoin est….A st Gilles, c’est 6 travailleurs et travailleuses qui travaillent au abord de nos logements sociaux diminuant le sentiment d’insécurité et augmentant la convivialité dans les quartiers. Une demande avait été introduite à Actiris et au ministre Clerfayt sans succès. Pourtant le Foyer Schaerbeekois, qui possède le même nombre de logement bénéficie pour son territoire de 12 ACS.  Nos 6 Saint Gillois ne peuvent être affectés sur Forest. Notre volonté est d’arriver à étendre ce projet sur Forest.
  • Nous avons lancé en 2020 notre première enquête de satisfaction auprès de nos locataires, les retours sont très bons. Mais le travail continue pour améliorer sans cesse nos services, nos permanences et la qualité de notre accueil.
  • Nous avons décidé de confier nos dérogations aux 2 CPAS (article 35).
  • Poursuivre les projets d’installation de panneaux photovoltaïques dans notre patrimoine et notre politique de réduction des factures énergétiques. Déjà 100 panneaux à St Gilles !
  • Acquisition et construction de nouveaux logements sociaux sur les sites des prisons de Forest et Saint Gilles.  Nous espérons bénéficier de 30% de logements sociaux sur ces sites.

Le logement social reste pour les socialistes un vrai projet d’émancipation.

Catherine FRANCOIS

Présidente du FDS


[1] La fusion a été un processus lent mais terriblement constructif puisque nous nous avons décidé qu’il n’y aurait aucune perte d’emploi et que chaque service serait doté d’une direction bi-céphale (la direction du Foyer du Sud est assurée collégialement par les 2 directeurs St Gilois et Forestois). Nous avons misé sur l’autogestion (gestion participative) des travailleurs en organisant, durant plus d’un an, des comités d’excellence qui rassemblaient  les équipes des 2 sociétés, pour réfléchir au contenu de leur travail et partager leurs  pratiques et leurs expérience de terrain.  Un service social n’est pas l’autre, les coutumes d’un service location peuvent varier d’une société à l’autre. Chaque département a ainsi  redéfinit ses missions, ses pratiques pour construire un savoir-faire commun.  Cela nous a permis de réussir brillamment la fusion des équipes, qui se sont d’emblée sentie investies par ce beau défi de faire naitre une nouvelle société. Nous étions les premiers à fusionner de toute la Région, et je peux dire que 5 ans plus tard, le défi s’est transformé en une vrai réussite politique.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*